Les essentiels à savoir pour devenir auto-entrepreneur

Une auto-entreprise encore appelée micro-entreprise est un régime qui profite à toutes les personnes ayant le désir de fonder une entreprise individuelle. Mais, avec l'auto-entreprenariat, les démarches administratives et les charges pour tourner une activité sont très gérables. De ce fait, avant d'opter pour ce statut, il est important de connaître les personnes concernées et les activités possibles.

Qui peut devenir auto-entrepreneur ?

L'auto-entreprenariat est ouvert à tous le monde. En réalité, un auto-entrepreneur peut choisir exclusivement ce statut ou le compléter avec d'autres statuts. L'auto-entreprenariat est possible lorsqu'on est un demandeur d'emploi, un étudiant, un salarié, un dirigeant assimilé salarié, un fonctionnaire ou même un retraité. Ce régime disponible pour tous, permet donc de gérer une activité professionnelle tout en ayant d'autres sources de revenus Ceci dit, il faut aussi avoir un profil donné pour lancer une micro-entreprise. Habituellement, il est obligatoire d'être majeur ou d'avoir un statut mineur anticipé. Aussi, il est important de détenir une adresse dans son pays de résidence pour être auto-entrepreneur. De plus, il est utile de ne pas figurer parmi les travailleurs non-salariés. Cependant, avant de devenir auto-entrepreneur, certains papiers doivent être remplis, selon les profils et l'activité exercée.

Quelles sont les activités menées dans une micro-entreprise ?

Une micro-entreprise permet d'exercer des activités libérales, commerciales et artisanales. Les démarches administratives dépendent en effet du choix opéré. De ce fait, parmi les activités commerciales, il est possible d'opter pour les achats et ventes, soit de choisir la prestation de service commercial. Entre autres, l'auto-entreprenariat permet d'ouvrir un restaurant, une cafétéria, une brasserie et de travailler dans une chambre d'hôte ou une gîte. D'un autre côté, les activités artisanales regroupent la création et la fabrication de produits. Mais cela concerne également les activités de services, comme le plombier, l'électricien, le chauffeur, le couvreur, le peintre, etc. Cependant, un auto-entrepreneur ayant choisi les activités libérales peut faire dans le coaching, l'animation et les activités de formation. Il peut aussi devenir un professeur indépendant ou conseiller d'entreprise. Néanmoins, plusieurs métiers sont exclus du régime de la micro-entreprise, tandis que d'autres sont réglementés.